Taille du texte : Petit Moyen Grand

Le glossaire du domaine oculaire

Notre glossaire vous aidera à mieux comprendre certains termes propres aux domaines de l’ophtalmologie, de l’optométrie et de l’optique. Bien sûr, si vous avez des questions sur une définition présente ou non dans cette liste, il nous fera plaisir de vous répondre!


Acuité visuelle

L’acuité visuelle est la capacité à discerner un petit objet (ou optotype) situé le plus loin possible : donc de voir à une distance fixe (en général cinq mètres) un optotype sous le plus petit angle possible.

Accommodation

On appelle accommodation les modifications du rayon de courbure du cristallin permettant d'assurer la netteté des images pour des distances différentes de vision. 

Addition optique

Puissance qui est ajoutée à la prescription en vision de loin afin de permettre de voir en vision de près.

Amétropie

Troubles de la vision dus à un fonctionnement défectueux du système optique formé par la cornée, le cristallin et la longueur axiale de l’œil.

Amblyopie

Perte partielle de l’acuité visuelle appelée aussi « œil paresseux » chez l’enfant. Elle est généralement causée par une anisométropie, une erreur de réfraction importante et/ou un strabisme.

Anisométropie

Différence significative de l’erreur de réfraction entre les deux yeux.

Astigmatisme

L’astigmatisme est une anomalie de la courbure de la cornée qui est de forme ovale (ballon de football) plutôt que sphérique (ballon de soccer). Les rayons lumineux se focalisent principalement (selon leur provenance par rapport à l'un de ces deux axes) en deux points différents, soit en arrière, soit en avant, donc de part et d'autre de la rétine.

Blépharite

Une blépharite est une inflammation du revêtement cutané des paupières. Les blépharites entrent souvent dans le cadre des affections dermatologiques. La blépharite est souvent d'origine microbienne ou le résultat d'une allergie.

Cataractes

La cataracte est l'opacification partielle ou totale du cristallin, lentille convergente située à l'intérieur de l'œil. Cette opacification est responsable d'une baisse progressive de la vue, au début accompagnée de gêne à la lumière.

Cécité

La cécité correspond à une perte totale de la vision. Le terme cécité vient du mot latin caecus, aveugle. La cécité peut être causée par un nombre important de maladies oculaires.

Champ visuel

Le champ visuel est la portion de l'espace vu par un œil regardant droit devant lui et immobile. Il s’étend sur 60 degrés en haut, 70 degrés en bas et 90 degrés latéralement.

Cils

Les cils sont des poils, qui poussent sur le bord libre des paupières qui empêchent la transpiration et les corps étrangers comme les liquides ou les poussières de tomber dans l'œil.

Corps vitré

Le corps vitré ou humeur vitrée est une substance transparente, gélatineuse qui remplit la cavité oculaire en arrière du cristallin.

Conjonctivite

La conjonctivite est une inflammation de la conjonctive provoquée par un virus (conjonctivite virale), une bactérie (conjonctivite bactérienne), une allergie (conjonctivite allergique) ou encore une irritation. La conjonctivite peut être très contagieuse. Elle est caractérisée des rougeurs, l'irritation de l'œil, des écoulements d'aspect purulent ou encore des sensations de brûlures ou d'égratignures.

Cornée

La cornée est la partie antérieure transparente du globe oculaire, en forme de calotte asphérique et légèrement saillante. La cornée, comme le cristallin, joue un rôle important dans la mise au point de l’image sur la rétine.

Corps flottants

Les corps flottants (mouches volantes) se définissent comme des formes de filaments, plus ou moins opaques, qui traversent le champ visuel et deviennent plus particulièrement apparentes lorsque la personne atteinte pose son regard sur un fond clair. Les corps flottants sont le fait de la présence anormale de résidus cellulaires translucides, en suspension dans le corps vitré.

Cristallin

L'œil comporte deux lentilles convergentes naturelles : la cornée, située à l'entrée de l'œil, et le cristallin, lentille biconvexe située derrière l'iris. Ces deux lentilles concentrent les rayons lumineux sur la rétine, qui joue le rôle d'écran au fond de l'œil.

Daltonisme

Le daltonisme est une anomalie dans laquelle un ou plusieurs des trois types de cônes de la rétine oculaire, responsables de la perception des couleurs, sont déficients.

Dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)

La dégénérescence maculaire liée à l'âge est une maladie de la rétine provoquée par une dégénérescence progressive de la macula, partie centrale de la rétine, qui peut apparaitre à partir de l'âge de 50 ans, et plus fréquemment à partir de 65 ans, provoquant un affaiblissement important des capacités visuelles, sans toutefois les anéantir. Les causes précises de cette maladie sont inconnues et aucun remède n'a pour le moment été trouvé. Les traitements existants permettent seulement de ralentir son évolution. La personne atteinte commence à moins bien distinguer les couleurs et à percevoir les lignes déformées.

Dioptrie

C'est dans cette unité que l’on mesure les défauts de vision des patients. Les myopes utilisent des verres correcteurs divergents à dioptrie négative ; les hypermétropes, des verres convergents à dioptrie positive.

Échelle de Snellen

Échelle, dont la première lettre est un gros « E », utilisée pour déterminer l'acuité visuelle ou la capacité de bien voir les détails lors d'un examen de la vue.

Emmétropie

Un œil emmétrope (ou normal) est un œil sans défaut visuel.

Fovéa

La fovéa, la zone centrale de la macula, est la zone de la rétine où la vision des détails est la plus précise. Elle est située dans le prolongement de l'axe optique de l'œil.

Glaucome

Le glaucome est une maladie dégénérative du nerf optique qui entraîne une perte progressive de la vision commençant tout d'abord en périphérie et progressant graduellement vers le centre. Cette maladie est souvent associée à une pression intraoculaire (PIO) élevée.

Globe oculaire

Organe récepteur de la vision en forme de sphère d’environ 25 mm de diamètre quand l’œil est emmétrope (sans défaut de vision). Il est formé de trois enveloppes, la sclérotique, l’uvée et la rétine et d’un contenu : corps vitré, cristallin, humeur aqueuse.

Hypermétropie

D'un point de vue optique pur, l'hypermétropie est le contraire de la myopie : les objets distants seraient focalisés en arrière de la rétine à travers l'œil hypermétrope au repos. En cas de faible hypermétropie, la personne voit correctement de loin en compensant son hypermétropie par l’accommodation.

Iris

L’iris est un sphincter entourant la pupille de l’œil. Il agit comme un diaphragme qui se contracte en fonction de l’intensité lumineuse, il détermine ainsi la taille de la pupille.

Kératite

La kératite est une inflammation de la cornée dont la cause la plus fréquente est infectieuse. Cette affection est souvent associée à une conjonctivite. Elle se traduit par une disparition de la transparence et l'apparition d'une fine vascularisation de la cornée.

Larmes

Ce liquide lacrymal est un liquide salé, sécrété par les glandes lacrymales au niveau des yeux. Ce liquide nettoie et protège l'œil en facilitant l'évacuation des corps étrangers (poussière, insecte) qui pourraient y pénétrer.

Macula

La macula lutea, ou tache jaune, est la zone de la rétine caractérisée par une concentration maximale de cônes. Située au fond de l’œil, dans l’axe de la pupille, la macula a un diamètre d’environ 2 mm.

Muscles oculomoteurs

On appelle muscles oculomoteurs les six muscles responsables des mouvements de l'œil dans l'orbite.

Myopie

La myopie est un trouble de la vision de loin. L'œil étant trop long, les rayons lumineux se rencontrent devant la rétine. Le myope a une bonne vision de près, plus la myopie est élevée, plus le texte doit être rapproché.

Nerf optique

Nerf prenant naissance sur la rétine, plus précisément à la papille où se réunissent les fibres optiques provenant des cellules nerveuses de cette dernière.

Ophtalmologiste

L’ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du diagnostic et du traitement des maladies de l’œil et de ses annexes. C’est une spécialité médico-chirurgicale.

Opticien

L’opticien détient une formation technique qui lui permet de faire l’analyse complète des besoins oculo-visuels des patients afin de bien le conseiller sur les équipements permettant de corriger les défauts visuels. Il procède à la réalisation des montages et adapte les verres correcteurs dans les montures de lunettes selon les mesures propres à chaque patient.

Optométriste

L’optométriste détient un doctorat en optométrie d’une institution universitaire. L’optométriste fait l’examen des yeux et l’analyse de la fonction visuelle, il peut diagnostiquer les pathologies oculaires et traiter certaines d’entre elles. Il peut ajuster des verres de contact et des lunettes selon les besoins des patients. Il peut aussi faire des traitements orthoptiques et prescrire des loupes si les besoins du patient l’exigent. 

Orbite

Cavité osseuse du crâne à l’intérieur de laquelle se situent l’œil et ses appendices.

Orthoptique

Science qui étudie les troubles oculomoteurs et ceux de la vision binoculaire.

Photophobie

La photophobie est une crainte de la lumière due à une sensation visuelle pénible produite par la lumière au cours de certaines maladies telles que la conjonctivite et la kératite.

Presbytie

Trouble de la vision qui rend difficile la focalisation de la vision pour lire ou effectuer un travail de près. Ce n'est pas une maladie, mais un processus de vieillissement normal de l'œil et plus particulièrement du cristallin qui se sclérose en se durcissant. Ce processus du vieillissement commence dès la naissance, mais son effet apparaît classiquement entre 40 et 45 ans.

Ptérygion

Le ptérygion est une invasion cornéenne issue de la conjonctive limbique. C’est une lésion bénigne de la conjonctive habituellement reliée à l’exposition au soleil. Une intervention chirurgicale n'est prévue que dans le cas ou le ptérygion obstrue une partie de la vision.

Pupille

Dans l'œil, la pupille est le trou situé au milieu de l'iris. Il nous apparaît noir étant donné que la majorité de la lumière entrant à l'intérieur de l'œil est absorbée par les tissus, en particulier la rétine. Son diamètre varie selon la luminosité.

Rétine

La rétine est l'organe sensible de la vision où se forment les images pour être transmises au cerveau où elles seront interprétées. Elle est composée de photorécepteurs: environ 5 millions de cônes (vision diurne et colorée) et ~120 millions de bâtonnets (vision crépusculaire et nocturne en noir et blanc.

Rétinite pigmentaire

Maladie de la rétine qui se manifeste d'abord par une perte de la vision nocturne suivie d'un rétrécissement du champ visuel. La perte de la vision centrale est tardive.

Sclère

La sclère, ou sclérotique, est une membrane blanche et opaque, très résistante, qui forme le « blanc » de l’œil.

Sécheresse oculaire

La sécheresse oculaire provoque une sensation de brûlement et d’irritation aux yeux. Elle est généralement associée à une réduction de la qualité des larmes.

Sourcils

Les sourcils sont des poils qui poussent sur l'arcade sourcilière, situés au-dessus des yeux dans un visage humain. Ils servent à protéger les yeux du soleil, de la pluie, de la sueur et, en général, des agressions extérieures telles que la poussière ou le sable.

Strabisme

Le strabisme, communément appelé « loucherie », est un défaut de parallélisme des axes visuels. Les strabismes sont nommés en fonction du sens de la déviation des axes visuels : convergents (vers l’intérieur), divergents (vers l’extérieur) ou verticaux.

Tension intraoculaire

La tension oculaire, également appelée pression intraoculaire (PIO), correspond à la pression régnant à l'intérieur du globe oculaire.

Ultraviolet (UV)

Le rayonnement ultraviolet (UV) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde plus courte que celle de la lumière visible.
Les ultraviolets sont la cause du bronzage, mais, à haute dose, sont nocifs pour la santé humaine; ils peuvent provoquer des cancers cutanés tel que le mélanome, provoquer un vieillissement prématuré de la peau (rides, des brûlures (coup de soleil), des cataractes.

Uvée

L'uvée est la partie intermédiaire pigmentaire de l'œil. Elle est la tunique vasculaire qui comprend la choroïde, le corps ciliaire et l'iris.

Uvéite

Une uvéite est une inflammation de l'uvée. Elle peut altérer la vision et provoquer une hausse de la pression intraoculaire.

Verre bifocal (double foyer)

Verre qui corrige deux problèmes de la vue en même temps, comme la myopie et la difficulté à lire. Un segment de la partie inférieure du verre permet de voir de près ; le reste du verre, de loin.Le verre correcteur dispose de deux puissances optiques, la zone supérieure étant destinée à corriger la Vision de loin, et la zone inférieure à la correction de la Vision de près.

Verre correcteur

Un verre correcteur est une lentille optique portée devant l'œil, principalement pour corriger les amétropies : myopie, hypermétropie, astigmatisme et presbytie.

Verres minéraux

Verres faits de silice et ‘un mélange d’oxydes fondus à haute température. Ils sont lourds et cassables, mais ont l’avantage de résister aux rayures.

Verres organiques

Verres fabriqués à base de résine polymérisée. Ils sont beaucoup plus légers que les verres minéraux et résistent aux chocs. Ils doivent être traités pour être résistants aux rayures.

Verres photochromiques

Le verre photochromique est un verre correcteur qui a la propriété de se teinter en fonction de la quantité d'ultraviolet (UV) à laquelle il est soumis. Quand l'exposition aux UV disparait, les lentilles optiques retrouvent graduellement leur état clair.

Verres progressifs

Verre destine à la correction de la presbytie dont la puissance varie de manière continue entre le haut de la lentille destiné à la vision de loin et le bas de lentille destiné à la vision de près.

Vision périphérique

La vision périphérique est une partie importante de la vision humaine. Contrairement à la vision centrale servant à observer des détails à haute résolution, la vision périphérique livre des impressions globales, comprimées et déformées du champ de vision total.

Vision stéréoscopique

Capacité de voir les objets en trois dimensions, et ce, grâce aux neurones binoculaires situés dans le cortex cérébral.

 


Sources: